L’évolution des tendances de navigation évolue rapidement au quotidien et le sujet de l’expérience utilisateur se trouve au coeur des principales questions que se posent les entreprises. Pour les éditeurs ou les constructeurs, la navigation mobile prend à présent une part non négligeable du trafic web à laquelle il faut apporter des solutions. De confort mais également au niveau de la sécurisation des réseaux pour toujours augmenter la satisfaction client.

Les utilisateurs mobiles sont ainsi aujourd’hui confrontés à l’incompatibilité de principe de deux technologies : l’HTTPs face aux portails captifs.

Pour l’expliquer en des termes accessibles, le principe est le suivant :

  • le protocole HTTPs garantit que lorsque un utilisateur demande le site https://www.ma-banque.com c’est bien ce site, celui de sa banque qui lui répond (et non un site pirate)
  • les portails captifs ont le fonctionnement suivant : lorsque un utilisateur demande le site https://www.ma-banque.com, le portail captif intercepte cette demande et répond à l’utilisateur avec site propre : http(s)://le-portail-captif.com, afin de demander à l’utilisateur de s’authentifier, ou afin de lui présenter les informations relatives à l’accès au wi-fi, réseau …

Il n’est bien sûr pas envisageable de modifier/casser le protocole HTTPs pour cela, pour de nombreuses raisons relatives à la sécurité de la navigation ou même de l’expérience utilisateur. Et la prise en charge d’un utilisateur mobile sans opération préalable sur son appareil ne propose pas d’autre solution que l’interception de site évoquée ci-dessus.

Le conflit est en réalité si profond, que la solution a dû être implémentée par les éditeurs des systèmes d’exploitation mobiles eux-mêmes (Apple, Google, Microsoft), dans leurs différents systèmes. Il s’agit de la capacité du système d’exploitation (Apple iOS, Android de Google, Windows) à détecter qu’un portail captif est présent sur le réseau et à le présenter à l’utilisateur avant que celui-ci n’ait pu naviguer vers le moindre site. Cette solution permet ainsi un scénario de navigation sans coupure pour l’utilisateur et permet de développer des solutions pour répondre aux usages actuels et à venir.

UCOPIA étant présent auprès de nombreuses entreprises dans différents secteurs depuis 2002, nous avons pu développer une expertise dans la scénarisation des expériences de navigation. Nos équipes travaillent par conséquent en recherchant toujours à proposer la meilleur expérience pour les utilisateurs finaux tout en sensibilisant nos clients sur les problématiques de leurs métiers. Nos solutions et nos portails captifs s’adaptent ainsi à ce déclenchement automatique réalisé par les systèmes d’exploitation et continueront d’évoluer en fonction des usages et des mesures de sécurité nécessaires.

 

Découvrez la réponse d’Antoine Boisjibault sur l’optimisation de la navigation et de l’expérience utilisateur en cliquant ici.

 

Webex-fondamentauxFR-01