Marketing territorial : la ville, une marque comme les autres ?

Pour conserver ou accroître leur attractivité face à une concurrence touristique extrêmement forte, les municipalités doivent redoubler d’efforts afin de moderniser leur offre de services et revoir leur communication. À la clé, un double enjeu, à la fois touristique et économique. Depuis quelques d’années, c’est une réalité : la ville est devenue une marque et de nombreuses villes se sont déjà lancées dans cette bataille du marketing territorial.

 

Les villes sont devenues des marques

Les villes profitent de la décentralisation qui donne davantage de pouvoir aux collectivités pour miser sur le marketing territorial. De ce fait, la communication et le marketing, sources de coûts, se transforment en investissement – une mutation indispensable pour se démarquer face à une compétition de plus en plus féroce entre les villes cherchant à attirer touristes et investisseurs.

Identité visuelle travaillée, affichages publicitaires, visibilité accrue sur les réseaux sociaux, prises de paroles régulières dans les médias : la capacité de diffusion des messages est un levier essentiel pour les villes, notamment pour les mairies.

marketing territorial, renre la ville accessible au tourisme

Le Wi-Fi, fort levier d’attractivité au cœur des stratégies de marketing territorial

Pour maximiser leur portée et proposer un service plus moderne et attractif aux touristes et habitants, les villes se digitalisent. Animation, promotion de sites historiques, agenda, actualités ou même photos valorisantes : la ville migre désormais sur les réseaux sociaux, « vitrine » de sa notoriété et moteur de sa visibilité.

Au cœur de ces nouveaux dispositifs, l’expérience utilisateur est primordiale. Pour cela, les villes ont tout intérêt à déployer leur offre de connectivité, véritable valeur ajoutée. Mettre en place un Wi-Fi gratuit permet en effet d’améliorer son offre de services auprès des utilisateurs, mais également d’avoir un accès privilégié à la data, indispensable pour façonner les offres et services municipaux. Cela permet notamment d’afficher les pages web dans la langue de l’internaute, pour une expérience personnalisée. En marge, l’enjeu, pour ces villes, est de transformer le citoyen en ambassadeur, comme une marque le ferait avec son produit.

 

Un ciblage plus précis, un meilleur taux d’engagement, une expérience utilisateur plus forte, voire immersive : désormais, la ville se doit d’être connectée, digitale et data-driven pour optimiser sa visibilité… et donc son attractivité.

 

Pour découvrir plus précisément cet enjeu économique pour les villes connectées et le tourisme, téléchargez notre livre blanc dédié !