Comment utiliser le RGPD pour renforcer votre relation client et optimiser l’engagement ?

Le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) entre en vigueur le 25 mai prochain et va bouleverser la relation client. À J-37, la majorité des entreprises françaises (entre 50 à 70 % selon les différentes estimations des cabinets de conseil) n’a pas encore amorcé sa mise en place.

Ce règlement s’appuie sur trois principes fondateurs :

  • « accountability » : la responsabilisation ;
  • « privacy by design » : l’intégration de la protection de la vie privée dès la conception ;
  • « privacy by default » : la garantie du plus haut niveau de confidentialité par défaut.

En raison des profondes modifications que ceux-ci entraînent au sein des entreprises, le RGPD est vu comme une contrainte par de nombreux dirigeants. Pourtant, ce règlement européen et les changements qui l’accompagnent ont beaucoup à apporter aux stratégies menées par les entreprises.

 

RGPD : une opportunité pour améliorer la relation client

Le RGPD a vocation à pousser les entreprises à sécuriser les données des utilisateurs et à leur offrir un droit de regard sur les informations collectées. Ainsi, chaque société devra prendre un engagement sur le traitement des données pour rassurer ses utilisateurs et leur en garantir le contrôle : ils sauront quelles données sont concernées, où elles sont stockées, comment et dans quel but elles sont utilisées.
Ainsi, le RGPD est une opportunité pour les entreprises qui souhaitent consolider la confiance de leurs clients : désormais, le maître mot de la relation client est la transparence.

 

Le RGPD au service d’un marketing plus qualifié

Avec la mise en place du principe de consentement, les utilisateurs devront donner leur accord « de façon libre, spécifique, éclairée et univoque » concernant le traitement de leurs données à caractère personnel. De fait, les données collectées seront moins nombreuses mais plus qualitatives, donc plus qualifiées. Si les entreprises adresseront un public plus réduit, ce qu’elles perdront en quantité sera alors compensé par un intérêt plus fort, donc par un taux d’engagement démultiplié.

Via la qualité de la data, le RGPD va alors permettre de mettre en place des stratégies optimales : les profils définis seront plus précis et les entreprises pourront les adresser avec davantage de pertinence, notamment en privilégiant les canaux préférentiels des utilisateurs.
Elles devront néanmoins faire preuve de créativité et d’innovation afin de toucher leur cible de manière convaincante pour mieux retenir l’attention de leurs utilisateurs via une expérience inédite, et ainsi de les fidéliser.

 

Avec une échéance imminente, les entreprises doivent prendre conscience des enjeux, mais également des avantages du RGPD. Si celui-ci est encore perçu comme une contrainte, il doit davantage être pensé comme une opportunité. Il permettra en effet de consolider la relation client, d’améliorer les stratégies marketing, mais également de pousser les entreprises à se démarquer pour engager leur cible via une expérience utilisateur différenciante.