RGPD : quel impact sur votre collecte de données ?

En vigueur à partir du 25 mai 2018, le règlement général pour la protection des données (RGPD ou GDPR) est le premier texte à entendre encadrer l’utilisation des données personnelles depuis la démocratisation des objets connectés.

Il concerne l’ensemble des acteurs européens, privés ou publics, mais également les entreprises hors Europe traitant les données personnelles des citoyens Européens. Une première pour celles-ci qui devront désormais s’adapter aux trois principes fondateurs du règlement : l’information, le consentement et la révocabilité des données.

 

UCOPIA intègre le RGPD à son offre

Dans l’optique de l’entrée en vigueur du RGPD, UCOPIA adapte son offre au règlement pour accompagner ses partenaires et clients dans la mise en place de cette nouvelle configuration. La préoccupation est double : sécuriser les données utilisateurs d’une part, garantir la conformité de ses clients d’autre part.

En effet, si la solution intègre de nouveaux paramètres pour les acteurs concernés par le règlement, il s’agira également d’assurer un suivi pour les solutions déjà mises en place.

La RGPD, un changement de paradigme pour les donnéesQu’est-ce que le RGPD va changer ?

Concrètement, le RGPD représente l’instauration d’un cadre légal autour de l’utilisation des données personnelles par les entreprises. Un de ses principaux objectifs est de permettre une meilleure information des citoyens sur la collecte et l’utilisation de leurs données personnelles, mais également de les sécuriser.

UCOPIA accompagnera alors ses partenaires dans la nouvelle configuration de son offre.

Les bases de données doivent être scindées selon le type d’usage : juridique, ou marketing. Le premier intérêt de la collecte de données personnelles reste en effet une question de légalité, en accord avec la Loi du 23 janvier 2006 relative à la lutte contre le terrorisme qui exige la conservation des logs et leur transmission aux autorités en cas d’enquête.

Néanmoins, l’installation d’opt-in, d’opt-out et de registres de traitement permettra d’offrir aux utilisateurs un espace personnel réservé à la gestion de leurs données. Celles-ci pourront donc sortir des bases marketing sur demande des utilisateurs.

 

Si certaines entreprises pensent perdre de la data avec l’entrée en vigueur de la RGPD, elles ont pourtant davantage à gagner en passant du quantitatif au qualitatif. Les stratégies marketing pourront alors être beaucoup plus ciblées, plus précises, et regrouper une audience plus qualifiée qu’à l’heure du big data.

Pour cela, engager l’utilisateur via une véritable expérience sera incontournable.

 

Vous avez envie d’en savoir plus ?

Découvrez nos derniers livres blanc sur le Marketing de Proximité. Axés sur le retail, les lieux publics sportifs, la maîtrise de vos sources de données ou encore la conformité RGPD.