Le Retail Hybride : du magasin au lieu de vie

Le e-commerce et l’avènement des nouvelles technologies ont complètement transformé les attentes des consommateurs. Pour le retail, ces nouveaux comportements sont le signe indéniable d’un besoin d’évolution, qui va de pair avec la nécessité de se réapproprier les usages novateurs pour attirer leur audience en points de vente. Partons à la découverte de ce nouveau retail hybride…

Pilier de ces stratégies drive to store 2.0, le retail bouscule son modèle et s’offre un nouveau souffle en plaçant l’humain au cœur des stratégies et en réinventant complètement l’expérience d’achat. Désormais, on ne parle plus de magasin, mais de lieu de vie.

 

Du lieu de vente au lieu de vie

Le e-commerce et le m-commerce ont fortement grignoté le chiffre d’affaires des points de vente ces dernières années, à tel point qu’en 2018, plus de 85 % des Français ont déclaré acheter régulièrement en ligne. Face à cette mutation des habitudes de consommation, les points de vente, et notamment la grande distribution doivent évoluer. Exit le supermarché : ces temples de la consommation sont transformés progressivement en lieux de vie. Comme les centres commerciaux qui ont progressivement évolué vers des structures plus ouvertes et aérées pour recréer un espace de vie convivial, les lieux de vente agrègent de nombreux services pour attirer leur audience. Au cœur de ce nouveau dispositif hybride : l’expérience client.

Consumer centric, elle place désormais les besoins et les envies de l’utilisateur au cœur de ses problématiques. Ainsi, le loisir s’invite dans l’espace de vente, à l’instar de restaurants qui proposent un centre de jeux destinés aux enfants, mais également la consommation collaborative, avec des espaces dédiés au bricolage chez Leroy Merlin. Le magasin se transforme également en hub communautaire, en intégrant des espaces de coworking et de loisirs sportifs à leurs locaux, souvent meublés et décorés par une marque partenaire qui gagne alors en visibilité.

le Retail Hybride : le pari de l'instagrammable ?

Le phygital au cœur du retail

Upgradé par des nouvelles technologies, le retail entre ainsi dans une configuration phygitale, où le digital renforce l’expérience sur place en proposant une offre sur mesure. Personnalisation de la communication, ou même des prix lorsque le consommateur passe en rayon : le client est non seulement connu, mais également reconnu, dans un lieu familier et attractif qui lui permet de rentrer dans son point de vente comme s’il rentrait… chez lui. La force du retail hybride repose par conséquent sur ce nouvel équilibre.

C’est le choix qu’a fait le groupe Casino avec son tout nouveau « flagship » avenue des Champs Élysées : un concept store phygital alliant innovations à tous les étages ainsi qu’un lieu de restauration et qu’un espace de coworking. Si le supermarché reste au cœur du lieu, l’idée est désormais d’amener le client sur place, et de l’y faire rester.

C’est également le pari qu’à fait le distributeur italien Eataly. Depuis 2007, celui-ci a ouvert plus de 30 points-de-vente dans le monde entier, dont un qui devrait débarquer début 2019 à Paris, autour d’un concept inédit : un lieu regroupant un supermarché de produits frais, un restaurant ainsi que des ateliers de cuisine et dégustation. L’idée forte derrière ce concept est de commercialiser les produits cuisinés en restaurant et, à l’inverse, cuisiner les produits vendus en magasin.

 

Miser sur l’expérience, le digital et la personnalisation, transformer les points de vente en hubs de services et en lieu de vie : les piliers de ce retail nouvelle génération sont le moteur d’une offre plus attractive et fidélisante, centrée sur les attentes d’utilisateurs désormais très exigeants, difficiles à satisfaire, et extrêmement volages avec leurs marques.

 

Curieux de découvrir les astuces et conseils sur le sujet ?

Découvrez nos livres blancs centrés sur différents secteurs pour bien comprendre comment s’approprier ce nouveau sujet !