Skip to main content

Objets connectés et technologie Wi-Fi : la réponse aux besoins utilisateurs ?

Objets connectés et technologie Wi-Fi sont déjà au coeur de nos vies et de nos villes. Nous le lisons, nous l’entendons, nous le voyons, nos objets se connectent. Télévisions, montres, bracelets, lits, jardins, frigidaires et planchers, tous ont ou auront désormais besoin d’un accès à Internet : ces objets font partis de l’IoT (Internet Of Things). Et cette propension aux objets connectés va s’étendre de plus en plus comme le souligne cette infographie des Echos.
En parallèle le nombre de hotspots est également en forte croissance comme l’évoque Chris Bruce, le président de la Wireless Broadband Alliance.
Lieux publics, box adsl, réseaux d’entreprise, … Il y a déjà de quoi connecter tous ces objets. Mais nous voyons apparaître également, de nouveaux standards de connectivité : le bluetooth étant le plus connu. Mais se profilent encore Zigbee, LoRa ou Sigfox, selon les constructeurs et les usages …

Le bon vieux Wi-Fi ne ferait donc pas l’affaire ? Quels sont les besoins de nos petits objets auxquels il ne saurait satisfaire ?

Voici plusieurs cas d’usage où l’on pourrait douter de la pertinence du réseau Wi-Fi :

  • Le capteur d’humidité dans votre jardin est sûrement situé loin de votre box Internet. Il faudrait par conséquent pouvoir émettre sur une plus grande distance alors que le Wi-Fi a aujourd’hui une portée limitée et souvent mise à mal par les obstacles physiques.
  • Comme présenté au préalable, la tendance est à l’augmentation du nombre d’objets connectés. A l’échelle d’une Smart City par exemple, on peut anticiper une très forte densité qu’il va falloir techniquement soutenir. Aujourd’hui encore, il faut un très grand nombre de bornes Wi-Fi pour couvrir un stade et à plus grande échelle l’ensemble d’une ville.
  • Dans une société de plus en plus mobile, nos objets ont aussi de nombreuses contraintes : ergonomie, autonomie, absence de filaire… Aujourd’hui, le constat est simple, lorsque le Wi-Fi est allumé, nos smartphones se déchargent plus rapidement.

Objets connectés et technologie Wi-Fi : vers une standardisation ?

L’IEEE, qui gère la normalisation du Wi-Fi, ne pouvait pas rester insensible à ce nouveau type de connexion et se devait de proposer des solutions concrètes pour permettre de répondre aux besoins de l’IoT. C’est avec cet objectif qu’une norme Wi-Fi dédiée aux objets connectés a été proposée : le Wi-Fi HaLow (sa normalisation porte le nom d’IEEE 802.11ah).

Le spécialiste des réseaux, Guy Pujolle, nous en donne les spécificités techniques, qui répondent aux enjeux posés ci-dessus :

  • Portée
  • Densité
  • Gestion de l’énergie
  • Réutilisation des infrastructures déjà en place

Ainsi, grâce à cette nouvelle norme et en bénéficiant des infrastructures Wi-Fi d’ores et déjà en place : la technologie HaLow a tout pour répondre aux besoins de connexion des milliards d’objets en train d’apparaitre sur le marché. Ce nouveau Wi-Fi fait partie des nombreux standards internationaux qui doivent apparaitre d’ici 2020 : IEEE 802.11af, aj, ax, ay, az.